La chine prend désormais activement part à la révolution technologique. Elle ne se contente plus d’abriter les usines de montage de produits électroniques pour l’Occident. Le fabricant Xiaomi met la barre haute à travers des articles de qualité qui n’ont rien à envier aux modèles américains et européens.  Sa montre connectée Amazfit huami bip lite tuto flash firmware français est la preuve que l’empire du Milieu est à la pointe de la technologie. Nous avons pris en main le modèle de fond en comble. L’expérience valait la peine, cette montre connectée s’en sort bien.

La collaboration Xiamoi – Huami

La marque chinoise d’électronique est dans l’optique de construire autour d’elle tout un empire. C’est le prix à payer pour faire face à la concurrence rude imposée par Apple par exemple. Xiaomi investit donc dans des startups pour mieux diversifier sa production. Huami est l’une d’elles.  Elle se spécialise dans la fabrication des montres et bracelets connectés. Le modèle Amazfit est l’un des produits à succès de cette branche de Xiaomi. Huami est basée en chine, plus précisément à Schenzhen. C’est un sérieux concurrent pour la firme américaine Fitbit. Intéressons-nous au produit proposé.

Xiaomi amazfit huami bip lite tuto flash firmware français: la classe

Cela est peut-être fait à dessein, mais sa forme imite celle d’une Apple Watch. Elle est rectangulaire et est de nature à charmer les utilisateurs de la marque américaine. Mais le modèle a bien une valeur intrinsèque. De l’écran aux caractéristiques de la montre connectée chinoise, le tour de propriétaire nous a révélés bien de surprises.

Un écran transflectif

C’est le Gorilla Glass qui revêt le dispositif qui a tout de suite attiré notre attention. Ensuite la définition de l’écran convainc qu’il s’agit d’un bijou de haute portée. C’est un 176 x 176 pixels. Il présente une diagonale impressionnante de 1,28 pouce. Vous n’avez pas besoin d’activer la montre ou de venir à la lumière pour lire l’affichage de l’écran. Le fabricant chinois a visiblement fait du confort de l’utilisateur, une priorité. Nous avons remarqué un affichage permanent sur l’écran et une lumière tamisée qui permet de ne pas solliciter fréquemment la batterie. Cela confère d’ailleurs à cette montre connectée, l’un de ses points forts : une autonomie impressionnante. Nous avons effectivement testé le modèle pendant près d’une semaine sans avoir besoin de le recharger. Vous vous demandez certainement si l’écran est doté d’un rétroéclairage. Tout comme vous, notre curiosité a été satisfaite quand nous avons appuyé sur le bouton droit du dispositif. Le système transflectif de cette montre est comparable à l’affichage LCD. C’est une technique qui permet de se passer du rétroéclairage pour lire l’écran en plein jour. Le contraste laisse cependant à désirer. Les perfectionnistes ne se satisferont certainement pas du bord d’écran qui est nettement visible. Ceci n’a rien à voir avec les OLED ou IPS LCD.

  • Une résistance raisonnable

Ce fameux critère de résistance à l’eau est à la base de l’échec de nombreux modèles de montres connectées. À ce test,  le Xiaomi amazfit huami s’est bien débattu. Nous avons effectué une plongée d’un mètre environ. Ressorti, le modèle affiche une sérénité parfaite. C’est un IP68 qui donne une résistance appréciable. Vous pouvez la porter sous la douche ou lors des baignades.

  • Un physique sobre et pratique

Vous n’aurez pas du mal à porter le modèle. C’est l’une des rares montres connectées qui imitent les modèles ordinaires. Avec ses 31 grammes, l’amazfit huami est livrée avec un emballage en polycarbonate. Ses bracelets ne sont pas encombrants. C’est du 20 mm que vous pouvez facilement remplacer au besoin.

  • Une autonomie record

Nous parlions précédemment de l’autonomie impressionnante du modèle.  Il est doté d’une batterie de 190 mAh. C’est une pile en lithium polymère. Sur la notice, le fabricant prévoit 30 jours d’utilisation active et 45 jours en mode veille. Avec notre propre expérience, nous confirmons ces prédictions. Pour ceux qui sont des habitués des modèles Xiaomi, sachez que le mode de charge n’a pas changé. C’est le système POGO qui est  une fois de plus installé, avec ses fameuses broches.

Du confort en option

Le concepteur chinois a poussé loin son imagination. Le besoin d’indépendance économique de la Chine est perceptible dans la fabrication de ce joyau.  Le système d’exploitation et les fonctionnalités supplémentaires offrent une palette de choix à l’utilisateur. Fini le temps où les montres connectées ne sont compatibles qu’avec un seul système d’exploitation. Pour mieux appréhender, l’utilité du  Xiaomi amazfit huami, nous l’avons essayé avec les systèmes Android et iOS. La machine a répondu parfaitement aux sollicitations. C’est une grande première qu’il convient de souligner. Lors de notre traditionnel jogging, nous avons arboré cette montre connectée. L’objectif était d’apprécier  les performances de ses capteurs. Ils fonctionnent par photopléthysmographie (PPG). C’est une technique qui permet d’apprivoiser les fréquences cardiaques de façon précise. Ce sont des capteurs magnétiques qui offrent le positionnement GPS et un baromètre d’accélération. Grâce à sa vibration haptique, le dispositif a une belle sensibilité au toucher.

Une bonne gestion des notifications

L’écran du modèle est relativement plus grand que le mi-band 3. Il présente d’ailleurs toutes les fonctionnalités de ce modèle en plus de quelques originalités. Sur l’écran du Xiaomi amazfit huami bip lite, vous lirez clairement les messages même s’ils sont petits. Pas besoin de tourner la montre dans tous les sens pour percevoir les écritures. Nous l’avons essayé dans un environnement sombre. L’aisance de la lecture est la même que dans un milieu illuminé. Le fabricant chinois a ajouté un peu d’organisation dans la gestion des messages. C’est vrai qu’il est fastidieux de pouvoir faire un tri dans les notifications, surtout quand on est abonné à plusieurs réseaux sociaux.  Ce modèle facilite la vie. Les notifications sont classées selon qu’elles concernent whatsapp, Twitter, et Wechat. Les amoureux d’instagram devront prendre leur mal en patience. Cette option n’est pas encore disponible avec ce réseau social.

Appels directs interdits

Nous avons été un peu déçus par ce constat. Alors que nous étions en pleine séance de travail, nous avons voulu répondre à un appel directement via la montre Xiaomi amazfit huami bip lite. Impossible de le faire. Contrairement aux montres Wear Os, le fabricant chinois n’a pas jugé utile de doter son modèle de cette technologie.

Un bip à 8 cadrans

Si vous aimez personnaliser vos écrans, la montre connectée Xiaomi amazfit huami bip lite vous en donne largement la possibilité. Que vous utilisiez un système Android ou iOS, vous pouvez modifier votre cadran de montre. Il vous suffit de télécharger l’application Mi Fit. Vous pouvez  choisir un modèle parmi les 8 que ce logiciel vous propose. Une fois téléchargé, le cadran vous présente un tableau de bord complet : météo, données sportives, heure, date, etc. Mais nous avons remarqué que la batterie se décharge plus rapidement que prévu, dès que ce type de cadran est installé. Nous avons essayé tous les 8 modèles. Le résultat est malheureusement le même. Vous avez par contre un gros avantage que les utilisateurs de Fitbit n’ont pas. Si vous disposez d’un iPhone, dès que vous installez Mi Fit, l’application effectue une synchronisation automatique avec Apple health.

Un GPS affiné

Xiaomi a réussi un grand coup de ce côté. Le GPS de ce modèle de montre connectée est d’une rare précision. Sans un Smartphone connecté, la montre a pu signaler notre position. Dès que nous avons actionné le mode course, le GPS n’a mis que 20 secondes pour se signaler, le temps de se connecter aux satellites  GPS et GLONASS. Cette performance est plutôt surprenante quand on sait que même les Apple Watch n’affichent pas une aussi grande efficacité.

Un capteur cardiaque inactif en sommeil

Vous ne pouvez pas apprécier votre rythme cardiaque avec cette montre, lors de votre sommeil. Son capteur se désactive aussitôt que vous dormez. Ne vous inquiétez pas pour autant. L’Amazfit Bip a toutes les fonctionnalités pour analyser votre sommeil. Lors du test, nous avons su que nous avons un sommeil profond. Le principe est simple : le dispositif est doté d’un accéléromètre qui détecte vos mouvements alors que vous dormez. Lorsqu’aucun mouvement ne se signale, c’est que vous  avez un sommeil profond. Des mouvements légers traduisent un sommeil léger.

L’Amazfit Bip en mode français

Les langues par défaut du modèle sont le Chinois et l’Anglais. Cette nouvelle ne ravit certainement pas les francophones.  Ceux qui ont déjà essayé la Mi-band 3 peuvent être réticents à expérimenter l’Amazfit Bip. Il est connu de tous que la Mi-band 3 prend en compte le français. Grâce à un tutoriel similaire à celui du modèle évoqué, vous pouvez néanmoins installer un firmware qui changera la langue de l’interface. Pas de doute qu’un nombre important d’utilisateurs de ce modèle se trouve en Europe et plus précisément en France. Il est temps que le fabricant intègre le français dans les langues par défaut.

Que retenir ?

Le succès du  Xiaomi Huami Amazfit Bip n’est pas anodin. Le fabricant a tenu compte des critiques faites par les utilisateurs à l’encontre des modèles précédents et des modèles concurrents. C’est pourquoi il a renforcé son autonomie et rajouté des options très intéressantes. Avec autant d’atouts, il est laissé à un prix très raisonnable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici